Le Pôle Espoirs féminin Volley-Ball et l’encadrement

Article paru dans L’EST RÉPUBLICAIN du 21 Décembre 2019

Depuis 2014, depuis qu’Annie Barbe lui a transmis le témoin, Jérémy Fundéré veille au quotidien sur la croissance des jeunes volleyeuses du pôle espoirs. Le sens de sa mission, c’est en regardant ailleurs qu’il en juge les fruits. Notamment, en jetant un coup d’œil sur les effectifs des clubs du coin : « Ces dernières années, nous avons alimenté les centres de formation du VNVB, de Terville-Florange, quelques filles sont entrées à l’IFVB, d’autres ont rejoint les clubs de N2 et N3 du Grand Est… ».

Sur le parquet du CREPS de Nancy, où, l’entraîneur se plaît à le rappeler, elles bénéficient de conditions idéales, les filles se succèdent avec la même ambition, le même rêve : devenir un jour des joueuses professionnelles. La provenance des candidates a un peu évolué avec le temps. « Les Lorraines viennent de Maizières-les-Metz, du Grand Nancy volley, de Saint-Dié, de Yutz-Thionville ou Pont-à-Mousson », énumère Jérémy Fundéré, « cette année, nous avons également deux Alsaciennes, deux Guadeloupéennes licenciées au Grand Nancy et deux Champenoises ».

De treize à dix-huit ans…
Le profil des joueuses retenues change aussi : « depuis deux ans, la fédération nous incite à un rajeunissement. Cette année, les plus jeunes ont treize ans, les plus âgées, dix-huit. Forcément, les objectifs sont un peu différents : plus elles sont âgées, plus les opportunités d’intégrer une sélection nationale est moindre… Mais notre travail ne concerne pas uniquement le renouvellement de l’élite nationale ».
À l’image des deux autres pôles espoirs du Grand Est (à Mulhouse pour les filles, à Strasbourg pour les garçons), la structure nancéienne consolide ses fondations. Seize joueuses s’y entraînent au quotidien. « La limite haute », estime le technicien, bien content de pouvoir s’appuyer sur son adjoint Bruno Manessier et le nouveau préparateur physique Frédéric Fabiani.

T.S.

Plus d’Infos sur :
www.estrepublicain.fr
http://www.estrepublicain.fr
Et sur Appli Mobile