Engagées sur la route qui mène aux tournois de qualifications olympiques (en mars et mai prochains), les Bleues ont posé leurs valises à Nancy, pour un stage de dix jours. Elles y font ring commun avec trois internationales marocaines.

Article paru dans L’EST RÉPUBLICAIN du 29 Novembre 2019

Au même titre que les garçons eux aussi habitués des lieux, elles sont un peu comme chez elles entre les cordes de la salle Alexis Vastine. Depuis jeudi dernier et jusqu’à ce samedi, l’équipe de France féminine de boxe a posé ses baluchons au CREPS de NANCY, pour un stage de préparation au prochain tournoi international de Crépy-en-Valois (du 12 au 16 décembre).

Mais la dizaine de jeunes filles appelée sous les drapeaux pour l’occasion pose évidemment son regard un peu plus loin, en direction des deux tournois de qualifications olympiques (en mars à Londres et en mai à Villebon-sur-Yvette), qui distribueront les billets pour Tokyo. Cinq d’entre elles seront retenues dans les catégories ouvertes. La route est encore longue.

« Après le tournoi de Crépy-en-Valois, nous partirons en stage en Thaïlande début janvier, afin de confronter les filles aux boxeuses asiatiques qui seront sur le point de disputer leur TQO », détaille l’entraîneur national Anthony Veniant, « fin janvier, nous participerons à un tournoi en Bulgarie, puis à un stage en Russie ».

Pendant ces dix jours de stage, les bleues font ring commun avec trois internationales marocaines (1), elles aussi en route pour les « qualifs » olympiques (fin février, au Sénégal), accompagnées par le DTN Mounir Barbouchi et l’entraîneur Nordine Enmira Noureddine. Un collectif qui aurait dû être plus fourni, si certaines boxeuses marocaines n’avaient eu des problèmes de visa.
T.S.
L’équipe de France : Wassila Lkhadiri (51 kg), Johanna Wonyou (51 kg), Mona Mestiaen (57 kg), Caroline Cruveillier (57 kg), Maiva Hamadouche (60 kg), Amina Zidani (60 kg), Emilie Sonvico (69 kg), Marine Beauchamp (69 kg), Laurie Catherin (75 kg), Chaima Khediri (81 kg). (1). Khadija Mardi (75 kg), Oumayma Bel-Ahbib (69 kg), Rabab Cheddar (51 kg).

Françaises et Marocaines sur le même ring, pour préparer le tournoi de Crépy-en-Valois.
T .S.