Mercredi 17 Janvier 2018, dans le cadre du Projet de Performance Fédéral, le Président de la Fédération Française de Tir à l’Arc, Jean-Michel CLEROY et le Directeur Technique National, Benoît BINON, étaient en visite au Pôle France Relève Tir à l’Arc implanté au sein du CREPS de NANCY.

En début d’après-midi, lors de l’entrevue avec les membres du Pôle et après l’allocution d’ouverture de Gilles TOPANDÉ, Responsable de la structure, le Président de la Fédération a procédé à un tour de table afin que les athlètes puissent exprimer leur ressenti concernant leur environnement au CREPS, dans leurs établissements scolaires ou universitaires, mais également leurs attentes et suggestions, projets, objectifs compétitifs et professionnels à venir. Les archers ont exprimé leur satisfaction d’avoir intégré le Pôle France Relève de Nancy, bénéficiant d’un environnement où tout est mis en œuvre pour la réussite de la double excellence et de leur projet de vie, que ce soit au niveau de leurs conditions d’entraînement, de l’aménagement de leurs cursus pour la poursuite de leurs études, du suivi médical, psychologique, que pour d’autres prestations dont ils peuvent bénéficier. Le DTN présent Benoît BINON a évoqué les excellents résultats sportifs enregistrés par les archers du Pôle et l’intégration de six d’entre eux au Pôle France Élite de l’INSEP sur la dernière olympiade.

A l’issue de la réunion, le Président de la Fédération Française de Tir à l’arc a accepté de répondre aux quelques questions qui lui ont été posées. Entretien…

Quelles sont les raisons de votre passage au CREPS de NANCY ?

« En premier lieu, pour prendre contact avec l’établissement, afin de remercier son Directeur Dominique NATO pour la mise à disposition de Gilles TOPANDÉ auprès du Pôle France Relève dès la rentrée de septembre alors que sa nomination officielle ne pouvait être effective qu’à compter du 1 er janvier 2018. En deuxième lieu, pour optimiser au mieux notre partenariat avec le CREPS. Enfin, pour aller à la rencontre et échanger avec les jeunes archers du Pôle. Je tenais absolument à débuter la tournée des Pôles France Relève par le CREPS de NANCY où je me rends pour la première fois. Depuis notre arrivée ce matin, nous avons effectué une visite des installations sportives de l’établissement puis nous nous sommes entretenus avec Dominique NATO, le Directeur du CREPS, Jean-François PENIN, le Directeur adjoint et Norbert BRIGE, le Responsable du Département du Sport de Haut-Niveau, avant de rencontrer les archers cet après-midi. »

Vos impressions sur le Pôle ? Est-il en conformité avec les objectifs du Projet de Performance Fédéral mis en place par la Fédération Française de Tir à l’Arc ?

« Le Pôle France Relève de Nancy fait partie du Projet de Performance Fédéral (P.P.F.). Nos objectifs sont d’une part la pérennisation du Pôle et d’autre part la préparation en vue des Jeux Olympiques de Paris 2024. Les athlètes bénéficient d’un encadrement de qualité, l’établissement propose d’excellentes prestations dans un contexte environnemental favorable, que ce soit pour l’entraînement, le suivi scolaire, médical, psychologique, la situation géographique, la restauration ou l’hébergement. Tout est mis en œuvre pour préparer les archers du Pôle en vue des prochaines échéances nationales et internationales, la toile de fond étant les Jeux Olympiques de 2024 à Paris, où seulement 3 archers masculins et 3 archers féminins seront sélectionnés, ce qui va rendre les choix d’autant plus difficiles. »

Quelques mots sur la nomination officielle de Gilles TOPANDÉ en tant qu’entraîneur, Responsable du Pôle France Relève depuis le 1er janvier 2018 :

« La renomination de Gilles TOPANDÉ, en tant que Responsable du Pôle France Relève, résulte d’un partenariat entre le CREPS de NANCY, le Ministère des Sports, sa DRDJSCS Grand Est et la Fédération Française de Tir à l’Arc. La présence à temps plein de Gilles TOPANDÉ en tant qu’entraîneur national va en effet apporter une stabilité à la structure ainsi qu’aux archers. Afin de valoriser le Pôle, des stages nationaux seront organisés au CREPS, avec notamment la venue des Équipes de France ou de stages Inter-Pôles. »

Pour conclure cette entrevue, le Président de la Fédération et le DTN ont bien sûr évoqué les Jeux Olympiques de Paris 2024 et la chance pour certains d’entre eux d’avoir la possibilité de participer à cet évènement planétaire dans leur pays. Ils ont insisté sur l’importance de leur motivation et de leur investissement, en visant l’excellence, afin qu’ils se préparent dans des conditions optimales durant les années précédant les JO de Paris, l’objectif à atteindre étant l’obtention de médailles. Tous deux remercient l’Équipe de Direction et le Département du Sport de Haut Niveau pour leur accueil et leur disponibilité.