Les participantes au stage de préparation et l’encadrement

Du 23 au 28 avril 2019, le CREPS de Nancy a eu le plaisir d’accueillir à nouveau l’Équipe de France féminine de boxe pour un stage de préparation aux prochaines compétitions nationales et internationales. Sélectionnées par le Direction Technique Nationale de la Fédération Française de Boxe, les athlètes, accompagnées de leurs deux entraîneurs, étaient présentes dans la structure et se sont préparées dans la salle Alexis Vastine dédiée à la pratique de la discipline.

Ce regroupement national a réuni 15 boxeuses issues principalement d’Ile de France, d’Occitanie, des Hauts de France, de la Région PACA, d’Auvergne Rhône Alpes, de Bourgogne Franche Comté et de Normandie. Parmi elles, deux boxeuses habituées des stages de préparation Equipes de France et fer du lance du Groupe, Wassila LKHADIRI et Mona MESTIAN. En ligne de mire, la préparation pour le tournoi international FELIKS STAMM qui s’est déroulé à Varsovie en Pologne du 28 avril au 05 mai et pour le tournoi d’Espagne qui aura lieu du 14 au 19 mai.

L’objectif de camp d’entraînement était triple pour le staff et les participantes : sélectionner les meilleures pour les deux tournois, entreprendre une revue d’effectif du Collectif afin d’établir un premier choix pour les prochaines échéances et choisir les heureuses élues qui intégreront ce Collectif pour devenir de futures coéquipières et partenaires d’entraînement. C’est avec une attention toute particulière que les deux cadres techniques présents sur le site, Anthony VENIANT, Entraîneur National, responsable du Collectif France Seniors Femmes, chargé de l’organisation de cette session et Fabricio LECLERCQ, ont observé durant toute la semaine de préparation le comportement, la motivation et le niveau de technicité de l’ensemble des participantes.
Au programme de ces journées, préparation physique, perfectionnement technico-tactique, séances d’opposition, tactique de compétition, sous l’œil impartial et avisé des coachs.

Préparées dans des conditions optimales, les boxeuses du Collectif France féminin aborderont les prochaines compétitions et seront en capacité de réaliser les prestations attendues par la Fédération et l’encadrement. D’autres sessions de préparation sont d’ores et déjà envisagées dans la structure ascéenne…