Les Postulantes à l’entrée au Pôle

Une grande effervescence régnait ce mercredi 24 avril dans la salle Jeanvoine du CREPS. En effet, en vue de renouveler l’effectif du Pôle Espoirs Féminin Volley-Ball à la prochaine rentrée scolaire, une journée de recrutement avait été organisée conjointement par la Ligue Grand Est, le Département du Sport de Haut Niveau de l’établissement et le responsable du Pôle.

Accompagnées par leurs familles, 30 jeunes filles, issues pour la plupart du Grand Est, étaient en lice pour tenter d’intégrer le Pôle à la rentrée prochaine.

L’objectif de la Fédération Française de Volley Ball étant de rajeunir l’effectif entrant afin d’apporter un nouvel équilibre entre les tranches d’âge au sein du Pôle entre collégiennes et lycéennes, le nombre de candidates âgées de 13 à 14 ans était particulièrement élevé.

Le programme de la journée comportait deux moments importants. 
Après l’accueil des candidates et de leurs parents, la matinée a été consacrée à la présentation de l’établissement par le responsable du Département du Sport de Haut Niveau, Thierry LECERF, suivie par des échanges sur les objectifs du Pôle Espoirs dans le circuit du Parcours de Performance Fédéral, de la présentation du staff technique et de la visite des installations.

L’après-midi était consacrée à des séances d’entraînement destinées à évaluer le niveau d’engagement, le potentiel et les qualités techniques de chaque joueuse.
Divers tests et épreuves au programme. Le premier, par ateliers, afin d’évaluer leur potentiel et leurs compétences techniques, le second, destiné à détecter les qualités au sein du collectif par diverses situations de jeux pour terminer part les tests fédéraux (vitesse, saut, détente et puissance de lancer). Pour l’occasion, sous la houlette de Jérémy FUNDERE, responsable du Pôle, de nombreux entraîneurs avaient été sollicités pour l’observation et l’évaluation des postulantes.

Démonstration technique

Le suspense ne devrait pas durer très longtemps pour l’ensemble des candidates et la liste définitive des heureuses élues admises dans la structure à la prochaine rentrée devrait être établie début mai. La sélection va être très délicate car l’effectif du turn-over se limite seulement à 6 ou 8 places -une volleyeuse est susceptible d’intégrer le VNVB de Vandoeuvre en septembre- et le niveau des candidates élevé…