Du vendredi 9 au samedi 10 février, sous l’égide de la Fédération Française d’Aviron, en partenariat avec la Région Ile-de-France, la Mairie de Paris, Indoor Sport Concept, la MAIF, l’UNSS, la sixième édition des traditionnels championnats de France d’aviron indoor avaient été organisés dans le célèbre stade Charléty à Paris.

L’aviron indoor est une pratique sportive compétitive courante pour les rameurs, surtout en période hivernale. Cette discipline apparait comme une épreuve nécessaire et même indispensable pour les rameurs susceptibles d’être retenus en Equipe de France puisque cette épreuve qui fait office de test permet de valider les différentes périodicités de la préparation physique hivernale. Premier évènement de la saison, ces championnats, devenus incontournables, ont réuni un grand nombre de compétiteurs durant ces deux journées. Un écran géant avait été installé pour que les rameurs connectés et les spectateurs puissent suivre en direct et en temps réel les classements et positions virtuelles des participants.

Un grand nombre de rameurs des Pôles France et Espoirs du CREPS de NANCY ont pris part, selon leurs catégories, aux diverses compétitions, En Elite, dans la catégorie poids léger, en l’absence de Jérémie AZOU et de Stany DELAYRE, -tous deux ayant récemment arrêté leur carrière de sportif de haut niveau-, la place de leader était donc à prendre. Tous les regards étaient par conséquent tournés en direction du champion olympique et champion du Monde Pierre HOUIN. Blessé après une chute à ski et n’étant pas en condition physique optimale, Pierre HOUIN a parfaitement bien géré son épreuve en s’octroyant le titre de champion de France en Elite poids léger avec un chrono de 6’08’’1, réalisant ainsi une remarquable prestation ! Comme il l’exprime lui-même : « J’étais d’attaque, je suis arrivé en forme plus tôt ». Rivalisant avec le Versaillais Thomas BAROUKH, il ajoute : « Je l’ai laissé s’accrocher à moi, mais dans les 200 mètres, je savais qu’il ne pourrait pas en mettre autant ».

A noter également la performance de Sean VEDRINELLE en Elite homme toutes catégories, 4 ème, derrière Matthieu ANDRODIAS qui a dominé l’épreuve. Hugo BEUREY, quant à lui, a terminé à la 5 ème place (Elite homme poids léger). Côté féminin, chez les juniors femmes, Noémie AUBERT a réalisé un bon chrono (7’12’’7), terminant au pied du podium.

Les rameurs des Pôles France et Espoirs du CREPS ont repris l’entraînement avec en ligne de mire les prochaines échéances nationales et internationales. Prochaine compétition qui revêt une importance toute particulière car sélective pour être intégré en Equipe de France, la tête de rivière interrégionale de Toul en mars prochain.

Ces championnats, organisés dans ce mythique lieu que représente le gymnase Charléty, ont enregistré un nouveau record de participation avec près de 2 000 participants et se sont déroulé dans une ambiance conviviale, où régnait fair-play et excellent esprit de compétition !