Durant les vacances d’hiver, sur deux semaines, le CREPS de NANCY a accueilli une vingtaine de boxeuses du Collectif France féminin. Organisées par la Fédération Française de Boxe, deux sessions étaient au programme. La première, du 27 février au 10 mars, avait pour objectif la préparation aux championnats d’Europe et la deuxième, du 03 au 10 mars, consistait en un stage national d’évaluation. L’occasion pour toutes ces boxeuses de se retrouver dans la salle Alexis Vastine dédié à la pratique de la discipline.

La première session a regroupé environ onze boxeuses, âgées de 18 à 34 ans, appartenant à diverses catégories de poids, (de 48 à 64 kg). Sélectionnées après les finales du championnat de France qui se sont déroulées le 24 février dernier à Saint-Quentin, l’objectif était double pour les participantes, renouveler les effectifs à moyen terme et impulser une nouvelle dynamique au sein du Collectif, afin de créer une certaine émulation favorisant l’élargissement des axes de travail. Les meilleures d’entre elles participeront aux championnats d’Europe des moins de 22 ans à la fin du mois de mars ainsi qu’aux championnats d’Europe en mai pour les Seniors. Au programme de ces journées, entrainement biquotidien axé sur la préparation physique, le perfectionnement technico-tactique, la tactique de compétition ainsi que des séances d’opposition tactique avec les boxeurs du Pôle France Jeunes.

 

La deuxième session, le stage national d’évaluation, a réuni une dizaine de féminines du Collectif France Elite. Au programme, travail et amélioration de la fonction cardio et de la préparation physique en vue des futures compétitions.

 

 

 

Le Groupe France féminin était composé de plusieurs athlètes emblématiques, fer de lance de l’équipe, à l’instar de Delphine MANCINI, Wassila LKHADIRI, ou Mona MESTIAEN, candidates à une qualification pour les Jeux Olympiques. Ces athlètes étaient placées sous la direction d’Anthony VENIANT, Entraîneur National, en charge du Collectif féminin seniors, secondé par Anthony BRET et Fabricio LECLERC.

Lors des prochaines compétitions, championnats d’Europe, Jeux Méditerranéens et les Mondiaux, les pugilistes tricolores, préparées dans des conditions optimales, seront à même de réaliser les performances attendues par la Fédération Française de Boxe.