Organisé par la Fédération Française de Boxe, vingt boxeurs, âgés de 14 à 17 ans, des catégories Cadets et Juniors, avaient été convoqués du 29 au 31 mars à un stage national de détection au CREPS de Nancy.

Ce regroupement national a été planifié à l’intention de boxeurs déjà identifiés par la DTN afin d’établir un premier contact et de détecter ceux qui seraient susceptibles d’intégrer le Pôle France Jeunes du CREPS de Nancy à la rentrée prochaine. Ce stage a pour objectif également de maintenir un lien avec d’autres boxeurs sur le Collectif Jeunes, boxeurs qui seront d’ailleurs amenés à participer à des entrainements à l’INSEP et à prendre part à des compétitions internationales.

Le recrutement étant national, les candidats étaient issus de diverses régions de France, mais la majorité d’entre eux étaient originaires d’Ile de France, des Hauts de France et du Grand Est. La sélection par la Direction Technique Nationale, dans la perspective de Paris 2024, est effectuée selon des critères précis : le potentiel technique et sportif, dont la participation aux championnats de France, le niveau scolaire, la motivation pour la réussite du triple projet, la capacité de s’adapter au rythme de vie dans un Pôle et en collectivité… Les candidats étaient invités à s’entretenir de manière individuelle avec Mohamed BOULAKHRAS, Responsable du Collectif Jeunes, Karim RAJAOUI, en charge du Pôle et Mehdi NICHANE, et par la suite à passer le test match pour l’évaluation en situation réelle de combat, les tests techniques, d’habiletés motrices ainsi qu’une évaluation tactique en opposition.

Selon les critères de sélection requis et les résultats obtenus aux différents tests, la liste des candidats admis sera diffusée à la mi-avril.

Cinq ou six d’entre eux auront le privilège de rejoindre le Pôle à la rentrée prochaine.

 

 

 

RETOUR AUX ACTUALITÉS